Connexion
Inscription

Pas encore de compte ?

* INSCRIVEZ-VOUS * rapidement pour bénéficier d'une aide personnalisée dans votre recherche de panne.

Techni sur facebook
J’aime TECHNIconnexion
Si vous aimez, alors partagez :
Revue technique ETAI

Revues techniques

Derniers sujets
PresentationAujourd'hui à 06:23ced-46
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Tech-admin
Tech-admin
Masculin Nombre de messages : 31826
Age : 34
Localisation : Bouloc
Emploi : Expert Auto
Niveau technique automobile : 5
Date d'inscription : 26/07/2006
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.techniconnexion.com

L'huile moteur.

le Lun 05 Juil 2010, 23:01
Quelle huile moteur choisir ?



Petit rappel
Votre moteur pour fonctionner correctement doit en permanence être lubrifié, c'est le rôle de l'huile moteur. Cette lubrification a pour principaux objectifs de réduire les frottements entre les pièces en mouvement et ainsi limiter les sources d'usure importante qui auront raison de votre mécanique ; refroidir les pièces mécaniques du moteur par circulation du fluide ; protéger les surfaces internes de la mécanique contre la corrosion afin de maintenir la propreté du moteur ; favoriser l'étanchéité des pistons. Autant dire que l'huile moteur est vitale dans le bon fonctionnement au quotidien d'une auto !

Quelle huile choisir ?
Les critères de choix d'une huile moteur plutôt qu'une autre sont principalement basés sur l'utilisation que l'on fait le plus souvent de la voiture.

Pour les conduites citadines principalement, une huile semi-synthèse est recommandée. En effet, les redémarrages fréquents et les petits trajets n'épargnent pas la mécanique. Cette huile deux fois plus chère à l'achat protège davantage le moteur et ce quand le moteur est froid mais aussi quand il est chaud. En usage uniquement en ville, il est également conseillé d'augmenter la fréquence des vidanges.

Pour les conduites intensives, une huile de synthèse est recommandée. Ce type d'huile haut de gamme garantit les meilleurs résultats de lubrification et donc de protection de la mécanique.

Pour les conduites routières qui ne nécessitent pas trop d'efforts mécaniques brusques (changement de vitesse, redémarrages, etc), une huile minérale suffit amplement. Moins fluide que les huiles de synthèse ou de semi-synthèse, elle suffira toutefois facilement à lubrifier et à protéger votre mécanique.

Indice de viscosité
Une fois que vous avez déterminé le type d'huile qu'il vous faut, le second critère de choix de telle ou telle huile repose sur l'indice de viscosité (son aptitude à s'écouler). Une viscosité importante signifie une meilleure lubrification de toutes les parties du moteur. Cet indice (15W40 par exemple) exprime deux données essentielles :

--- > Le premier chiffre (15W dans notre exemple) indique le coefficient de viscosité de l'huile à froid symbolisé par le W qui signifie winter en anglais. Plus l'indice est élevé et moins l'huile est fluide. Autrement dit, si vous habitez en montagne ou dans une région froide, vous devrez opter pour un coefficient le plus proche de 0 pour donner à votre huile toute l'efficacité nécessaire à des démarrages difficiles en hiver. En effet, une huile très fluide n'aura pas besoin d'atteindre une forte température pour être lubrifiante. Si au contraire vous habitez dans une région chaude, vous pourrez tout à fait vous contenter d'une huile à indice 15 (donc moins fluide).

--- > Le second chiffre (40 dans notre exemple) indique le coefficient de viscosité de l'huile moteur à chaud. Plus le chiffre est élevé plus la lubrification sera efficace à haute température. Au contraire du premier chiffre, si vous habitez en région froide vous pourrez tout à faire opter pour un coefficient de 30 qui sera amplement suffisant. Par contre, si vous habitez dans une région chaude, il est recommandé de pousser jusqu'à un indice 50 pour épargner votre mécanique des montées de températures.

A noter : Une voiture âgée à la mécanique fatiguée se devra d'être aidée par une huile présentant un indice de viscosité le plus élevé possible.

Les vidanges
Pour protéger votre moteur et optimiser son fonctionnement, l'huile doit être vérifiée et remplacée régulièrement (tous les 7 500 Km pour les véhicules diesel, tous les 10 000 Km pour les véhicules essence). La fréquence de vidange dépend aussi grandement de l'état de la mécanique. Une voiture à fort kilométrage qui roule toujours en ville par exemple devra plus souvent passer chez le garagiste. Sachant que la fréquence des vidanges varie selon les constructeurs et l'usage que l(on fait de son véhicule il est important de vérifier régulièrement le niveau et l'état de son huile pour plus de sûreté. Compte tenu des progrès de ces dernières années tant sur les motorisations que sur la lubrification, l'écart entre deux vidanges tend à grandir sur les modèles récents. Même si votre voiture ne roule que très peu, vous devez procéder à la vidange au moins une fois par an.
Outre le renouvellement de l'huile, il est conseillé de procéder au remplacement du filtre à huile toutes les deux vidanges. Ceci a évidemment un coût, mais en prenant soin de votre auto régulièrement, vous prolongerez sa durée de vie d'autant. De plus, en changeant le filtre à huile votre moteur polluera moins.

Les prix d'une vidange oscillent selon les prestataires autour de 30 euros pour une huile minérale classique à près de 50 euros pour une vidange en huile de synsthèse.

A savoir : Si vous faites vous-même la vidange de votre moteur, ne jetez pas l'huile usagée n'importe où, donnez la au garagiste le plus proche qui saura la valoriser.

Additif ou pas ?
Pour lutter efficacement contre le vieillissement prématuré du moteur ou lorsque les kilomètres s'accumulent au compteur, il est possible d'ajouter à l'huile de moteur des additifs.
Les principaux atouts de ces produits sont qu'ils diminuent l'usure du moteur et aide à sa lubrification. Ils diminuent aussi la consommation d'huile en rétablissant un bon fonctionnement du moteur. Le moteur est ainsi plus silencieux, la circulation de l'huile a froid est nettement améliorée et du coup l'usure moteur est très fortement réduite. Ces additifs vendus dans le commerce peuvent être à effet préventif, curatif voire même stop-fuites pour certains d'entre eux.
Attention toutefois, ces additifs ne sont pas des produits miracle ! Si votre moteur présente un très fort kilométrage, il ne retrouvera pas une seconde jeunesse ! Tout au plus il conservera ses caractéristiques d'avant l'additif ! Avant d'arriver à ces extrémités, il est recommandé (mais pas obligatoire) de procéder de temps à autre à l'adjonction de produits protecteurs qui auront pour effet de prolonger la bonne santé de la mécanique.

Source : Auto Evasion.com


Plus simplement :

5 W 40 signifie :
5 : Grade à froid. Plus il est faible, plus l’huile est fluide, plus elle est efficace lors des démarrages à froid.
W : Winter (hiver)
40 : Grade à chaud. En général, plus il est élevé, plus l’huile supporte les hautes températures.

Dans le respect des normes imposées par le constructeur, baisser d’un niveau la viscosité à froid d’une huile (par exemple passer de 10W40 à 5W40 ou de 15W40 à 10W40) permet de réduire la consommation de carburant, la pollution, et améliore la lubrification moteur au démarrage.



Où trouver ces informations ?

Le carnet d’entretien de votre véhicule vous indique la viscosité et la norme d’huile impératives pour votre voiture. Si vous n’avez pas ce carnet, un catalogue d’affectation présent dans le rayon huile vous permettra de retrouver la préconisation minimum constructeur.


___________________________________________
Merci de lire >>> la charte <<< et de nous tenir au courant de l'évolution de votre problème.
TECHNIconnexion : www.techniconnexion.com
Les problèmes résolus et les fiches pratiques (tuto)
Téléchargement revue technique
Devis entretien gratuit
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum