Connexion
Inscription

Pas encore de compte ?

* INSCRIVEZ-VOUS * rapidement pour bénéficier d'une aide personnalisée dans votre recherche de panne.

Techni sur facebook
J’aime TECHNIconnexion
Si vous aimez, alors partagez :
Revue technique ETAI

Revues techniques

Derniers sujets
PrésentationMar 19 Sep 2017, 05:41ced-46
Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Tech-admin
Tech-admin
Masculin Nombre de messages : 31617
Age : 33
Localisation : Bouloc
Emploi : Expert Auto
Niveau technique automobile : 5
Date d'inscription : 26/07/2006
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.techniconnexion.com
16122010


La marque roumaine a le vent en poupe. Afin de continuer à surfer sur la vague du succès, elle s’emploie activement à élargir sa gamme. Après le 4x4 Duster ce sera au tour d’un monospace d’apparaître, un modèle compact capable de transporter jusqu’à sept personnes.
Renault se frotte les mains en voyant la bonne fortune de Dacia. En relançant la firme de Pitesti il y a quelques années, le Losange en a fait rapidement une marque très rentable. Et cela malgré le prix de vente de ses véhicules qui peut être considéré comme “discount“. Cela n’empêche pas les gros profits et les modèles Dacia affichent un fort retour sur investissement, comparable et quelquefois supérieur à bien des modèles Renault. Pour ne pas casser la machine, il convient de l’entretenir en programmant le lancement de nouveaux modèles. Aux côtés des Sandero, Logan, Logan MCV, Duster, il y a de la place pour d’autres silhouettes (Sandero Cabriolet, Dacia Latitude ?...) qui seront chargées de faire fructifier l’argent investit par Renault. Dans ces conditions, il est devenu tentant de doter la marque d’un monospace compact. Ce type de modèle est plébiscité chez nous, où il affiche un fort volume de vente. Renault a d’ailleurs été le premier à croire à ce genre de carrosserie en dévoilant en 1996 son Scénic. Aujourd’hui, on en est à la troisième génération de ce monocorps vedette et le succès ne se dément pas. Devant la possibilité d’un fort accroissement de la production et, bien sûr, des bénéfices de Dacia, le Losange n’a pas hésité une seconde et donné son accord pour lancer le projet. Mais pour le groupe français, pas question de déshabiller Paul pour habiller Jacques et le monocorps familial ne devra pas faire trop d’ombre à son cousin de chez Renault. C’est pourquoi, s'il est beaucoup moins cher, il devra être moins luxueux, ne pas se doter des mêmes équipements high-tech (pas de cartes mains libres, de phares au Xénon…), ni des mêmes motorisations… Quant au soubassement, il se contentera de la plateforme de la nouvelle Logan qui devrait être proche de celle de la Mégane/Scénic II.




Production marocaine
Au début du projet, deux options étaient à l’étude. Faire du monospace Dacia un modèle plus utilitaire d’aspect, avec un profil vertical et des portes coulissantes à l’arrière, ou donner un peu de sex-appeal à ce modèle en lui offrant une allure vraiment monospacisante. Avec des grandes surfaces vitrées, des lignes arrondies et des ouvrants “normaux“. Si nous avons choisi d’illustrer la deuxième option, c’est que nous pensons que le style va devenir un critère important pour que les Dacia se vendent toujours aussi bien à l’avenir. De plus, selon nos informateurs, c’est ce style de modèle qui à de fortes chances d'être retenue par la direction de la marque.
Cette auto, quoi qu’il arrive, sera assemblée dans la nouvelle usine marocaine de Tanger où Renault et Veolia investissent massivement pour produire des autos en ne rejetant ni carbone, ni rejet liquide industriel. Dans cet établissement modèle d’un point de vue environnemental, cette auto devrait sortir des chaînes à partir de début 2012.
Pour ce qui concerne la modularité, un critère majeur pour un monospace, elle devrait être particulièrement étudiée. Il n’y aura pas forcément de sièges individuels et escamotables (trop lourds à déplacer et trop chers à produire) à l’arrière en deuxième rang, mais plutôt une banquette coulissante en deux parties (60/40) repliable dans le plancher. Quant aux deux sièges supplémentaires en troisième rangée, ils seront eux aussi sous la forme d’une banquette fractionnable en deux parties et également repliables dans le plancher.
L’offre de motorisation devrait être la même que celle du Duster (essence 1.6 16V 105 ch et bioéthanol. Diesel : 1.5 dCi 90 et 110 ch) et l’équipement quant-à-lui devrait être bien fournit avec de multiples espaces de rangements, des tablettes au dos des sièges avant… Des petits plus pratiques lorsque l’on a toute une famille à faire voyager.
Quant au tarif, il devrait une nouvelle fois être très attractif, en proposant un modèle de base à partir de 13 500 €. Soit 1 500 € de plus qu’une Logan MCV 7 places (même moteur essence 105 ch), mais 7 500 € de moins qu’un Grand Scénic (moteur essence 110 ch), son homologue en taille !

Le futur monospace compact de Dacia
Présentation en avant-première sous forme d’un concept-car à Genève (mars 2011)
Commercialisation : début 2012
Produit à Tanger au Maroc
Plateforme de future Logan
Modèle cinq portes, sept places
Longueur : 4,60 m environ
Moteur essence : 1.6 16V 105 ch (version bioéthanol 105 ch)
Moteurs diesels : 1.5 dCi de 90 et 110 ch
Banquettes fractionnables en deux parties en deuxième et troisième rang
Tarif : à partir de 14 000 €*
*Estimation

source : http://www.caradisiac.com/Un-monospace-chez-Dacia-en-2012-64287.htm

___________________________________________
Merci de lire >>> la charte <<< et de nous tenir au courant de l'évolution de votre problème.
TECHNIconnexion : www.techniconnexion.com
Les problèmes résolus et les fiches pratiques (tuto)
Téléchargement revue technique
Devis entretien gratuit
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

avatar
Le monospace Dacia en exclusivité

Un an avant la présentation officielle !
Plus d'un an avant sa présentation, L'argus vous dévoile les lignes exactes du futur monospace Dacia. Si son nom n'est pas encore connu, nous savons déjà qu'il sera décliné en deux versions : une pour les particuliers et l'autre, utilitaire, destinée aux professionnels.
Exclusif !
En juin dernier, Renault annonçait l’ouverture pour début 2012 d’une usine à Tanger, au Maroc, à laquelle sera confiée la production des véhicules développés sur la plate-forme B0 de l’alliance Renault-Nissan.

Traduisez par cela : tous les dérivés de la Dacia Logan, y compris ce futur monospace attendu pour l’été 2012. Ce sera le cinquième membre de la famille Dacia après les berlines Logan et Sandero, le break Logan MCV et le véhicule de loisirs Duster.

Modularité basique
Baptisé en interne J92, ce monospace compact long d’environ 4,50 m, soit un format comparable à celui du Renault Grand Scénic, disposera d’un habitacle logeant jusqu'à sept adultes.

Question modularité, pas de surprise. Il reprendra les sièges de la Logan MCV, à savoir une banquette de second rang découpée au format 2/3-1/3, et deux sièges dans le coffre. Tous seront repliables en portefeuille et amovibles afin de dégager un espace maximal. Quand la Logan MCV engloutit jusqu'à 2 350 litres en configuration à deux places, le monospace devrait offrir davantage du fait de son pavillon placé plus haut.

Du style
La calandre de ce monospace Dacia évoque immédiatement le concept Duster présenté en mars 2009 au Salon de Genève. Ses panneaux de carrosserie travaillés sur les ailes avant et arrière ainsi qu’au niveau des custodes confirment - après le Duster - un certain souci de l’esthétique de la part du constructeur.

On est bien loin de la première Logan ! D’ailleurs, contrairement à la Logan MCV, le monospace Dacia soigne sa chute de pavillon avec un toit plongeant vers l’arrière qui limite
visuellement l’effet cube de sa silhouette.

Moteurs éprouvés
Sans surprise, ce nouveau modèle Dacia utilisera des organes mécaniques éprouvés pour d’évidentes raisons de coûts et de fiabilité. Ainsi, le diesel 1.5 dCi devrait donc être de la partie dans ses déclinaisons de 90 et de 105 ch.

C’est cette motorisation qui assurera d’ailleurs la plus grande part
des ventes, alors que le modèle essence (probablement le 1.2 TCE de 100 ch) sera moins demandé sur notre marché.

Prix planchers
Le tarif, c’est le point fort de Dacia et la raison d’être de la marque. Avec le monospace, la stratégie est simple : proposer l’espace du Renault Grand Scénic au prix de la Modus !

Il faudra compter environ 13 000 € pour la version à essence, alors que le diesel devrait être commercialisé aux alentours des 15 000 €. Ce sera quelque 2 000 € de plus que le break Logan MCV à sept places, mais avec les avantages liés au monospace, comme l’assise en hauteur, et un style plus avenant.

Version utilitaire
Le monospace Dacia fera coup double avec une version utilitaire : le projet K67, duquel aboutira le futur Renault Kangoo long qui, dans certains pays, sera commercialisé sous le blason Dacia.

Cette version disposera de portes latérales coulissantes et d’un panneau arrière doté de portes à ouverture asymétrique dans l’esprit de celles de la Logan MCV. Néanmoins, elle partagera le reste de ses panneaux de carrosserie (pavillon, ailes avant, capot) avec le monospace Dacia.

Renault assemble déjà depuis 2003 les Kangoo utilitaires ainsi que les versions familiales dans l’usine de Casablanca, laquelle se charge également de la fabrication des Logan et des Sandero. Mais sa capacité est limitée à 70 000 unités annuelles. Les deux modèles J92 et K67 seront donc logiquement assemblés sur la même chaîne du nouveau site de Tanger.

Production
Le Maroc salvateur
La marque Roumaine tourne aujourd’hui à plein régime sur son site de production local, sis à Pitesti (300 000 véhicules par an). L’ouverture de la nouvelle usine de Tanger sera donc une bouffée d’oxygène. De par sa situation géographique aux portes de l’Europe, ce site permettra de réduire notablement les délais de livraison de ses modèles. Comptez aujourd’hui officiellement 4 mois pour le Duster (dans les faits, le délai peut s’allonger à six mois).

Renault annonce par ailleurs que la quasi-totalité (95 %) de la production de l’usine de Tanger (400 000 unités annuelles) sera écoulée sur le marché européen. L’exportation aura lieu par bateau via le port de Tanger à destination des ports français de Sète et de Saint-Nazaire. Renault, par l’intermédiaire de la Société marocaine de construction automobile (SOMACA), assemble déjà depuis juin 2005 la Logan dans l’usine de Casablanca dont le quart de la production est destiné à l’exportation, notamment pour le marché européen





source : http://www.argusauto.com/actualite-automobile/nouveautes/scoops/le-monospace-dacia-en-exclusivite-363373.html#hmpg_ctlt_nglt
avatar
c'est bien ça, une auto produite au maroc, j’espère qu'il sera a la réputation des actuelles dacia, a savoir très fiables
avatar
Salut,

Il n'y a pas de raison pour qu'elle ne soit pas fiable, c'est la même recette, ils utilisent de vieilles pièces renault : donc fiables
avatar
c'est super, moi j'adore tout se qui est fiable, et surtout tout se qui est fiable et pas chère
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum