Connexion
Inscription

Pas encore de compte ?

* INSCRIVEZ-VOUS * rapidement pour bénéficier d'une aide personnalisée dans votre recherche de panne.

Techni sur facebook
J’aime TECHNIconnexion
Si vous aimez, alors partagez :
Revue technique ETAI

Revues techniques

Derniers sujets
Présentation Aujourd'hui à 01:29ced-46
Nouveau venuHier à 23:17ced-46
Contacter moiSam 22 Avr 2017, 12:24albatros
fermeture centraliseeVen 21 Avr 2017, 21:49fabrice65
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Tech-d'honneur
Tech-d'honneur
Masculin Nombre de messages : 8799
Age : 51
Localisation : Thaïlande
Emploi : Aucun
Niveau technique automobile : Passionné-professionnel.
Date d'inscription : 01/08/2006
Voir le profil de l'utilisateurhttp://jeromegavairon.blogspot.com/

La Vanne EGR.

le Sam 02 Sep 2006, 15:58
Réputation du message : 67% (3 votes)
Vu le nombre de problème avec la vanne EGR, je vous copie ici un sujet la concernant trouvé sur le Net.

La vanne EGR
4 février 2004 Jean Claude Méret

les mauvais rendements du moteur thermique en terme de pollution de pertes de puissance, les émissions de fumées, etc....

La vanne EGR pour « Exhaust gaz Recirculation » soit re-circulation des gaz d’échappement a été mise en place sur la ligne d’échappement pour combattre les mauvais rendements en terme de pollution. Les grands constructeurs l’ont adopté depuis 1993 sur les moteurs à essence et diesels afin de satisfaire aux normes d’émission européenne. Ce principe parfaitement anti-mécanique consiste à refaire circuler dans un moteur diesel des gaz chargés de suies et de NOx.

Ce bricolage surprenant de la part d’ingénieurs motoristes a l’avantage de coûter très peu cher à la conception.

Ce n’est plus vrai, lorsque l’on devient utilisateur, quand la vanne EGR complètement encrassée ne rend plus correctement son usage. Les suies en refroidissant encrassent le circuit d’admission et surtout la vanne qui empêche alors la respiration normale du moteur. Il perd naturellement sa puissance et de ce fait son bon rendement. Le moteur s’encrasse jusqu’à tomber en panne.

Sur les véhicules actuels à gestion électronique centrale, lorsque les témoins s’allument, le mal est fait et les dysfonctionnements pervers sont très difficiles à diagnostiquer.

Comment ça marche

Le moteur diesel travaille en excès d’air, donc en présence de beaucoup d’oxygène, ce qui entraîne mécaniquement de fortes émissions d’oxyde d’azote (NOx), le polluant du diesel par ses particules. Par la vanne EGR pénètrent dans l’admission des gaz d’échappement pauvres en oxygène, diminuant la quantité disponible dans le cylindre et réduisant la quantité de NOx. Comme elle ne doit fonctionner qu’aux régimes intermédiaires et par cycles, elle est pilotée par un calculateur. Elle se bloque en général en position ouverte, et l’excès de gaz d’échappement recyclé entraîne une mauvaise combustion dans les cylindres (manque d’air) augmentation des suies, du monoxyde de carbone et des hydrocarbures et dégradation possible du pot d’oxydation.

Avant 2002 les commandes de vanne étaient pneumatiques depuis elles sont électriques.

Les premières n’envoyaient aucune information au tableau de bord, les secondes alertent en général la gestion qui allume un témoin au tableau de bord. Malheureusement ce n’est que lorsque le débitmètre, qui mesure la quantité et la qualité de l’air au passage décèle l’anomalie que le témoin au tableau s’allume et en copiant l’information à la gestion souvent le moteur est alors mis en mode dégradé. Comme l’utilisateur, ne connaît pas cette procédure, il panique, car il était toujours entrain de doubler un camion !!!

De nombreuses solutions techniques existent pour nettoyer les circuits et redonner au véhicule ses qualités initiales.
avatar
Nouveau
Nouveau
Nombre de messages : 36
Age : 38
Localisation : 91
Date d'inscription : 16/08/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La Vanne EGR.

le Sam 02 Sep 2006, 17:02
Réputation du message : 100% (3 votes)


avatar
Tech-d'honneur
Tech-d'honneur
Masculin Nombre de messages : 8799
Age : 51
Localisation : Thaïlande
Emploi : Aucun
Niveau technique automobile : Passionné-professionnel.
Date d'inscription : 01/08/2006
Voir le profil de l'utilisateurhttp://jeromegavairon.blogspot.com/

Nettoyage de la soupape EGR

le Ven 06 Oct 2006, 14:56
Réputation du message : 50% (2 votes)
Nettoyage de la soupape EGR sur une VW Polo 1.4 16V 2003. Lettres moteur BBZ

Le voyant moteur est allumé. Défaut en mémoire détécté à la valise: soupape EGR.


Vue générale du moteur


Enlever le cache en tirant simplement dessus.


La soupape EGR. Débrancher la prise ansi que la prise de la sonde température moteur.


Mettre du dégrippant sur les 2 écroux et enlevé les écroux avec une clé de 13.


Une fois les 2 écroux enlevés, les 2 goujons empèchent la sortie de la soupapes.


Mettre 2 écroux de 8 sur le goujon, et les bloquers l'un contre l'autre. Desséré les coujons et les enlevers. Graisser les goujons pour le montage.


Voilà la soupape et ces 2 joints. Nettoyé les surfaces avec du papier de verre.


Nettoyé avec un spray nettoyant de frein dans les orifices, puis remplir les orifices de dégrippant et laisser reposer un moment.


Profiter de l'attente pour nettoyer le papillon des gaz.


Remonter le tout.
Aller faire un tour, si ça tourne pas très bien au départ, c'est normal.
Le témoin doit s'éteindre. Le défaut est toujours en mémoire, le faire enlever lors du prochain service.

Bonne route. noriavag
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum